Le tourisme sert turismoatiende@sernatur.cl 600 600 60 66

Foto: Parque Nacional Lauca Foto: Caleta Tortel Foto: Puerto Varas Foto: Valparaíso

Sur le Chili

Préparez-vous à vivre une aventure sans précédent !

Saviez-vous que le Chili est un pays tricontinental ? Si vous cherchez des conseils pour planifier votre voyage ou vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire et la culture du Chili, voici quelques faits qui vous permettront d’en savoir un peu plus sur le pays le plus long et le plus mince du monde.

Documentset exigences

Pour visiter le Chili, il vous suffit de présenter votre pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) et, selon votre pays d’origine, votre visa imprimé.

Si vous êtes un citoyen d’Amérique du Sud, de l’Union européenne, des États-Unis, du Canada et de l’Australie, vous n’avez pas besoin de visa de tourisme. Toutefois, certains pays doivent payer une taxe en espèces (taxe de réciprocité) à leur arrivée à l’aéroport au Chili.

N’oubliez pas que si vous apportez des produits animaux ou végétaux, vous devez les déclarer au Service de l’agriculture et de l’élevage (SAG).

Sécuritéet santé

Si vous venez au Chili, vous devez prendre en compte certains renseignements qui vous aideront à vivre une expérience sûre et agréable :

Lorsque vous voyagez dans le pays, comme dans les grandes villes du monde, vous devez faire attention à vos sacs et valises pour éviter les petits vols.

Emportez des copies de vos documents importants, tels que votre passeport.

Évitez de vous promener seul la nuit dans les zones périphériques.

Ne transportez pas d’objets de valeur qui attirent l’attention sur la voie publique.

Être constamment informé et respecter les mesures de protection contre la COVID 19.
Plus d’informations.


Plus d’informations

Une information important

Icono moneda
Devise

Notre monnaie est le peso chilien ; 1 dollar équivaut à environ 729,80 pesos chiliens.

Convertisseur de devises
Langage

Au Chili, la langue officielle est l'espagnol, mais il existe également des communautés sur le territoire qui parlent des langues indigènes.

Saisons

Ici nous vivons l'été entre janvier et mars et l'hiver entre juillet et septembre.
Nous sommes actuellement en Printemps

Climat

Vous trouverez une grande variété allant des climats désertiques au nord, à la toundra et aux climats polaires au sud.

Comment se rendreau Chili?

Peu importe où vous êtes! Sélectionnez le pays dans lequel vous vous trouvez et choisissez la compagnie aérienne qui vous convient le mieux pour vous rendre au Chili :

Au Chili

Il existe de différents moyens de transport selon l’endroit où vous vous trouvez et l’endroit où vous voulez aller.
Pour vous déplacer entre les villes, utilisez les bus interurbains qui se trouvent dans les stations de chaque ville ou village, n’oubliez pas que vous pouvez aussi prendre le train !

Autobus interurbains

Empresa de los Ferrocarriles del Estado (Société des chemins de fer de l’État)

Principales routes : Ruta 5 Panamericana, Carretera Austral, Carretera 5 sur, Ruta 68, entre autres.

À Santiago, vous pouvez utiliser Transantiago et Metro pour vous déplacer dans la ville.

Métro de Santiago
Plan du métro de Santiago

Par terre et par mer

Par voie terrestre, vous pouvez nous rendre visite depuis le Pérou en passant par Arica ; depuis la Bolivie en passant par Arica, Iquique et Antofagasta ; et depuis l’Argentine en passant par La Serena, Santiago, Osorno et 50 autres points, c’est toute une aventure ! Par la mer, vous pouvez arriver par les principaux ports chiliens, notamment Valparaiso, où les bateaux de croisière accostent avec des voyageurs du monde entier.

Tout sur le Chiliavant de voyager

  • Sécurité

    Pour le Chili, la sécurité des individus, résidents tout comme touristes est extrêmement importante. Elle est l ‘un des piliers fondamentaux pour le développement du pays. Aujourd’hui notre nation est internationalement reconnue comme étant l’une des plus sûres de la région avec un taux de criminalité bas comparé a celui de nos voisins.

    Selon The Safe Cities Index, indice des villes les plus sûres récemment élaboré par The Economist, Santiago est la ville la plus sûre en Amérique latine. Une étude mondiale réalisée par la revue Newsweek décrit le Chili comme étant le meilleur pays pour vivre en Amérique latine.

    De plus, le Chili fait partie des pays les plus pacifiques d’Amérique du Sud, se trouvant parmi les pays de la région ayant les plus bas taux de crimes graves. Source : Global Peace Index 2015 Institute for Economics & Peace (Indice 2015 de la Paix Global, de l’Institut pour l’économie et la paix).

    La force et la stabilité des systèmes bancaires et financiers ont généré un niveau élevé de crédibilité sur les marchés étrangers, ce qui a permis que de grandes entreprises veuillent investir dans le pays, améliorant ainsi l’accès aux biens et aux services pour l’ensemble de la population.

  • Sport

    Les trophées et les valeurs de nos athlètes rapprochent et unissent les gens tout au long de notre pays.

    Le sport transforme certains hommes en héros. Leurs efforts et sacrifices pour être les meilleurs inspirent les jeunes tout comme les moins jeunes. Ils font vibrer le peuple dans chaque recoin du Chili.

    Notre sport principal est le football. Nous avons des ambassadeurs sur les terrains, mais aussi en dehors, et ce dans les fédérations les plus importantes du monde. Ivan Zamorano et Marcelo Salas ont cédé leur place au sein de « La Roja » (« la Rouge », surnom de l’équipe nationale de football) à Alexis Sanchez et Arturo Vidal qui font partie de la sélection qui a fait de nous les vainqueurs de la Copa America.

    Le tennis nous a aussi apporté beaucoup de joie. Nous avons été numéro 1 avec les services de Marcelo Rios, et doubles champions olympiques avec Fernando Gonzalez et Nicolas Massu.

    La grande variété de paysages de notre pays nous offre des kilomètres de littoral, et bien sûr des vagues qui ont élevé Ramon Navarro au rang d’icône du surf.

    Nos paysages sauvages nous permettent de vivre des aventures incroyables. Nous essayons en permanence de nous surpasser avec dévouement et persévérance.

  • Langage

    Notre langue officielle est l’espagnol, parlée par tous les chiliens, il existe tout de même des langues et dialectes qui sont encore utilisés par les divers peuples autochtones de notre pays.

    Avec l’espagnol comme héritage des conquistadors espagnols, et l’intégration, au fil du temps, d’expressions locales et étrangères, notre langue a acquis ses propres particularités. Ainsi, les traits phonétiques, syntaxiques et lexicaux ont créé des mots propres à la langue parlée au Chili (aussi appelés « chilenismos »).

    Faisant face à des changements majeurs, les langues autochtones demeurent néanmoins toujours présentes, donnant leur identité aux peuples autochtones et à leurs villages. Dans la région andine du nord, vous pouvez découvrir les langues aymara et quechua. En Polynésie, La langue Rapa Nui enchante l’Île de Pâques. Et la langue mapudungun du peuple mapuche enveloppe d’une aura mystique certaines des régions du Sud.

    Grâce aux langues, l’héritage social et la tradition culturelle s’entremêlent.

  • Religions

    « Dans la société chilienne, la religion joue un rôle important, et a aussi joué un rôle majeur à plusieurs reprises tout au long de notre histoire.

    La société religieuse au Chili reconnaît le catholicisme comme étant la religion dominante sur le territoire. Son héritage peut être admiré dans la riche architecture présente dans tout le pays, et notamment dans la cathédrale de Santiago, point de repère situé au cœur de la capitale. A Chiloé, plus de 400 églises en bois natif, dont 16 ont été déclarées patrimoine mondial de l’UNESCO, sont aussi des exemples de cet héritage et de son importance.

    Plusieurs croyances et pratiques religieuses coexistent dans notre société. Les adeptes de l’Eglise Évangélique, les Témoins de Jéhovah, les Mormons et les Juifs ont trouvé en notre territoire un endroit qui permet une pleine liberté de culte. Ainsi, des fêtes religieuses dédiées aux saints et à la Vierge sont célébrées. De la tradition et de la foi naissent des célébrations pleines d’identité telles que la Fête de La Tirana ou Quasimodo. »

  • Coutumes et traditions

    La sagesse et les valeurs qui se transmettent de génération en génération se manifestent dans des coutumes aussi diverses que nos paysages.

    Des fêtes qui enchantent et envoutent leurs participants. Des costumes et des masques qui brillent sous le soleil des hauts plateaux à la fête de la Tirana. Des mythes et légendes qui prennent vie au travers des rituels polynésiens magiques de l’île de Pâques. Et pendant ce temps, à Chiloé, la Minga célèbre la construction ou la relocalisation des maisons grâce à l’action solidaire des habitants.

    Durant toute l’année des événements rythment le pays, mais les « Fiestas Patrias » (la Fête Nationale) en sont le principal protagoniste : les 18 et 19 Septembre, nous commémorons notre indépendance en réalisant des célébrations populaires. Nous nous réunissons dans les « fondas » (fêtes dans de vastes espaces ou au plein air) pour apprécier la nourriture traditionnelle tout en dansant au rythme de la « cueca » (danse nationale du chili) et d’autres chansons populaires.

    L’imagination d’un pays et de ses habitants permet de conserver et de faire perdurer sur l’ensemble du territoire l’essence d’un passé ancestral.

  • Histoire

    Les cultures autochtones et les peuples ayant évité soigneusement le contact avec les explorateurs européens pendant des siècles ont finalement été colonisés par les espagnols qui arrivèrent en Amérique du Sud à la recherche de richesse et de gloire pour le compte de la Couronne Espagnole.

    Les rois du vieux continent, les conquêtes et reconquêtes cédèrent la place aux premiers héros de la patrie. Le Chili devint alors une république et célèbre aujourd’hui un peu plus de 200 ans d’indépendance.

    Les guerres civiles, gouvernements libéraux et régimes radicaux ont cédé la place aux régimes présidentiels au XXe siècle. Notre pays se dirigeait vers le progrès selon des principes démocratiques. Des changements majeurs survinrent dans les décennies des années 70 et 80, et, à la fin de celles-ci, plus de 15 années de régime militaire cédèrent la place à la démocratie.

    Nous sommes un pays solide et fiable, qui, grâce à l’effort et au sacrifice, a établi ses frontières. Nous avons connu différents styles de gouvernement à travers l’histoire. L’expérience et le contraste de ceux-ci nous ont amenés à créer une conscience citoyenne qui s’adapte à l’avenir du monde et à ses changements.

    Le Chili c’est beaucoup plus que ses 16 régions ; nous sommes les témoins d’un esprit indomptable et d’une société qui vit avec ses différences, et qui, à partir de celles-ci, construit l’avenir.

  • Gastronomie

    Le sol chilien est riche, il nous offre des aliments de qualité, parfumés des saveurs de la nature. Nos récoltes sont exportées dans le monde entier.

    Nos produits ont du goût, les 4.000 kilomètres de côtes et les 17 climats du pays les rendent uniques. Les vins portent en eux les traditions du Vieux Monde tout en gardant jalousement les secrets de la terre.

    De ces produits préparés selon des techniques locales naissent des préparations uniques, qui donnent une nouvelle identité aux aliments. Parmi les plus célèbres plats locaux, on trouve le « pastel de choclo » (à base de maïs), les « empanadas de pino » (petits chaussons farcis de viande, oignon, œuf et olives) ou le « curanto » de Chiloé : pour celui-ci, les aliments sont cuits à la vapeur, dans un trou fait dans la terre et recouvert de feuilles et de pierres chaudes.

    Cette gastronomie est le résultat d’une longue chaîne qui commence par le travail de la terre, puis se poursuit par la production des aliments, leur transport, leur préparation en cuisine, et enfin leur dégustation à table : Nos produits sont présents aux quatre coins du monde.

  • De l'art

    L’art chilien nous donne un réel aperçu de l’âme du pays. On a l’impression que les créations artistiques sortent de terre afin de dévoiler les mystères d’un territoire magique.

    Pour un peuple traditionnellement silencieux, la musique est un moyen d’exprimer la manière dont il se sent et ce à quoi il rêve. Notre musique est une création marquée par la couleur locale, elle a atteint une portée universelle.

    Les œuvres de Los Jaivas et de Victor Jara perdurent jusqu’à aujourd’hui, tout comme la poésie de Violeta Parra qui est très souvent reprise.

    Sebastián Silva et Andrés Wood expriment l’identité nationale à travers des images projetées lors de grands événements internationaux.

    L’art visuel chilien a rejoint les principaux musées et expositions internationales grâce aux mains d’ artistes établis tel que le maître surréaliste Roberto Matta, où encore Pedro Lira, fondateur du Musée National des Beaux-Arts. L’art est également présent dans les rues, comme en témoignent les peintures murales de Valparaiso. Elles sont l’œuvre de talents anonymes et montrent toutes les nuances du pays.

    La culture vit et bat dans le cœur du Chili, elle se développe et se transforme constamment. Vous êtes invités à venir la découvrir.

  • Littérature et poésie

    L’inspiration naît au bout du monde. Là où les poètes et antipoètes créent des réalités et visions aussi diverses que leurs propres représentants.

    Notre pays a vu naître des lauréats de prix Nobel, ces créateurs donnent leur vision de la vie et du monde au travers d’œuvres dont l’encre transcrit leurs émotions profondes.

    Les vagues suicidaires de l’Océan Pacifique qui s’écrasent sur les rochers à Isla Negra ont inspiré Pablo Neruda. Ses œuvres d’amour passionnés et hermétiquement sombres l’ont consacré comme étant le poète dont les versets sont les plus reproduits dans le monde. Par ailleurs, les paysages de Vicuña, dans la vallée de l’Elqui, ont marqué la vie et l’œuvre du premier prix Nobel de littérature latino-américaine, Gabriela Mistral.

    Des génies contemporains inspirent les générations actuelles. A partir d’une vision ironique et iconoclaste d’un monde troublé, Nicanor Parra a créé l’antipoésie. Son style a marqué une étape importante dans la littérature nationale.

    Les romans d’Isabel Allende prennent vie au travers de productions hollywoodiennes. Et Alejandro Jodorowsky devient un maître spirituel qui repousse les limites de l’imagination.

    Les mots résistent à l’épreuve du temps, ils transforment le Chili en un pays de poètes.

Pour le Chili, la sécurité des individus, résidents tout comme touristes est extrêmement importante. Elle est l ‘un des piliers fondamentaux pour le développement du pays. Aujourd’hui notre nation est internationalement reconnue comme étant l’une des plus sûres de la région avec un taux de criminalité bas comparé a celui de nos voisins.

Selon The Safe Cities Index, indice des villes les plus sûres récemment élaboré par The Economist, Santiago est la ville la plus sûre en Amérique latine. Une étude mondiale réalisée par la revue Newsweek décrit le Chili comme étant le meilleur pays pour vivre en Amérique latine.

De plus, le Chili fait partie des pays les plus pacifiques d’Amérique du Sud, se trouvant parmi les pays de la région ayant les plus bas taux de crimes graves. Source : Global Peace Index 2015 Institute for Economics & Peace (Indice 2015 de la Paix Global, de l’Institut pour l’économie et la paix).

La force et la stabilité des systèmes bancaires et financiers ont généré un niveau élevé de crédibilité sur les marchés étrangers, ce qui a permis que de grandes entreprises veuillent investir dans le pays, améliorant ainsi l’accès aux biens et aux services pour l’ensemble de la population.

Les trophées et les valeurs de nos athlètes rapprochent et unissent les gens tout au long de notre pays.

Le sport transforme certains hommes en héros. Leurs efforts et sacrifices pour être les meilleurs inspirent les jeunes tout comme les moins jeunes. Ils font vibrer le peuple dans chaque recoin du Chili.

Notre sport principal est le football. Nous avons des ambassadeurs sur les terrains, mais aussi en dehors, et ce dans les fédérations les plus importantes du monde. Ivan Zamorano et Marcelo Salas ont cédé leur place au sein de « La Roja » (« la Rouge », surnom de l’équipe nationale de football) à Alexis Sanchez et Arturo Vidal qui font partie de la sélection qui a fait de nous les vainqueurs de la Copa America.

Le tennis nous a aussi apporté beaucoup de joie. Nous avons été numéro 1 avec les services de Marcelo Rios, et doubles champions olympiques avec Fernando Gonzalez et Nicolas Massu.

La grande variété de paysages de notre pays nous offre des kilomètres de littoral, et bien sûr des vagues qui ont élevé Ramon Navarro au rang d’icône du surf.

Nos paysages sauvages nous permettent de vivre des aventures incroyables. Nous essayons en permanence de nous surpasser avec dévouement et persévérance.

Notre langue officielle est l’espagnol, parlée par tous les chiliens, il existe tout de même des langues et dialectes qui sont encore utilisés par les divers peuples autochtones de notre pays.

Avec l’espagnol comme héritage des conquistadors espagnols, et l’intégration, au fil du temps, d’expressions locales et étrangères, notre langue a acquis ses propres particularités. Ainsi, les traits phonétiques, syntaxiques et lexicaux ont créé des mots propres à la langue parlée au Chili (aussi appelés « chilenismos »).

Faisant face à des changements majeurs, les langues autochtones demeurent néanmoins toujours présentes, donnant leur identité aux peuples autochtones et à leurs villages. Dans la région andine du nord, vous pouvez découvrir les langues aymara et quechua. En Polynésie, La langue Rapa Nui enchante l’Île de Pâques. Et la langue mapudungun du peuple mapuche enveloppe d’une aura mystique certaines des régions du Sud.

Grâce aux langues, l’héritage social et la tradition culturelle s’entremêlent.

« Dans la société chilienne, la religion joue un rôle important, et a aussi joué un rôle majeur à plusieurs reprises tout au long de notre histoire.

La société religieuse au Chili reconnaît le catholicisme comme étant la religion dominante sur le territoire. Son héritage peut être admiré dans la riche architecture présente dans tout le pays, et notamment dans la cathédrale de Santiago, point de repère situé au cœur de la capitale. A Chiloé, plus de 400 églises en bois natif, dont 16 ont été déclarées patrimoine mondial de l’UNESCO, sont aussi des exemples de cet héritage et de son importance.

Plusieurs croyances et pratiques religieuses coexistent dans notre société. Les adeptes de l’Eglise Évangélique, les Témoins de Jéhovah, les Mormons et les Juifs ont trouvé en notre territoire un endroit qui permet une pleine liberté de culte. Ainsi, des fêtes religieuses dédiées aux saints et à la Vierge sont célébrées. De la tradition et de la foi naissent des célébrations pleines d’identité telles que la Fête de La Tirana ou Quasimodo. »

La sagesse et les valeurs qui se transmettent de génération en génération se manifestent dans des coutumes aussi diverses que nos paysages.

Des fêtes qui enchantent et envoutent leurs participants. Des costumes et des masques qui brillent sous le soleil des hauts plateaux à la fête de la Tirana. Des mythes et légendes qui prennent vie au travers des rituels polynésiens magiques de l’île de Pâques. Et pendant ce temps, à Chiloé, la Minga célèbre la construction ou la relocalisation des maisons grâce à l’action solidaire des habitants.

Durant toute l’année des événements rythment le pays, mais les « Fiestas Patrias » (la Fête Nationale) en sont le principal protagoniste : les 18 et 19 Septembre, nous commémorons notre indépendance en réalisant des célébrations populaires. Nous nous réunissons dans les « fondas » (fêtes dans de vastes espaces ou au plein air) pour apprécier la nourriture traditionnelle tout en dansant au rythme de la « cueca » (danse nationale du chili) et d’autres chansons populaires.

L’imagination d’un pays et de ses habitants permet de conserver et de faire perdurer sur l’ensemble du territoire l’essence d’un passé ancestral.

Les cultures autochtones et les peuples ayant évité soigneusement le contact avec les explorateurs européens pendant des siècles ont finalement été colonisés par les espagnols qui arrivèrent en Amérique du Sud à la recherche de richesse et de gloire pour le compte de la Couronne Espagnole.

Les rois du vieux continent, les conquêtes et reconquêtes cédèrent la place aux premiers héros de la patrie. Le Chili devint alors une république et célèbre aujourd’hui un peu plus de 200 ans d’indépendance.

Les guerres civiles, gouvernements libéraux et régimes radicaux ont cédé la place aux régimes présidentiels au XXe siècle. Notre pays se dirigeait vers le progrès selon des principes démocratiques. Des changements majeurs survinrent dans les décennies des années 70 et 80, et, à la fin de celles-ci, plus de 15 années de régime militaire cédèrent la place à la démocratie.

Nous sommes un pays solide et fiable, qui, grâce à l’effort et au sacrifice, a établi ses frontières. Nous avons connu différents styles de gouvernement à travers l’histoire. L’expérience et le contraste de ceux-ci nous ont amenés à créer une conscience citoyenne qui s’adapte à l’avenir du monde et à ses changements.

Le Chili c’est beaucoup plus que ses 16 régions ; nous sommes les témoins d’un esprit indomptable et d’une société qui vit avec ses différences, et qui, à partir de celles-ci, construit l’avenir.

Le sol chilien est riche, il nous offre des aliments de qualité, parfumés des saveurs de la nature. Nos récoltes sont exportées dans le monde entier.

Nos produits ont du goût, les 4.000 kilomètres de côtes et les 17 climats du pays les rendent uniques. Les vins portent en eux les traditions du Vieux Monde tout en gardant jalousement les secrets de la terre.

De ces produits préparés selon des techniques locales naissent des préparations uniques, qui donnent une nouvelle identité aux aliments. Parmi les plus célèbres plats locaux, on trouve le « pastel de choclo » (à base de maïs), les « empanadas de pino » (petits chaussons farcis de viande, oignon, œuf et olives) ou le « curanto » de Chiloé : pour celui-ci, les aliments sont cuits à la vapeur, dans un trou fait dans la terre et recouvert de feuilles et de pierres chaudes.

Cette gastronomie est le résultat d’une longue chaîne qui commence par le travail de la terre, puis se poursuit par la production des aliments, leur transport, leur préparation en cuisine, et enfin leur dégustation à table : Nos produits sont présents aux quatre coins du monde.

L’art chilien nous donne un réel aperçu de l’âme du pays. On a l’impression que les créations artistiques sortent de terre afin de dévoiler les mystères d’un territoire magique.

Pour un peuple traditionnellement silencieux, la musique est un moyen d’exprimer la manière dont il se sent et ce à quoi il rêve. Notre musique est une création marquée par la couleur locale, elle a atteint une portée universelle.

Les œuvres de Los Jaivas et de Victor Jara perdurent jusqu’à aujourd’hui, tout comme la poésie de Violeta Parra qui est très souvent reprise.

Sebastián Silva et Andrés Wood expriment l’identité nationale à travers des images projetées lors de grands événements internationaux.

L’art visuel chilien a rejoint les principaux musées et expositions internationales grâce aux mains d’ artistes établis tel que le maître surréaliste Roberto Matta, où encore Pedro Lira, fondateur du Musée National des Beaux-Arts. L’art est également présent dans les rues, comme en témoignent les peintures murales de Valparaiso. Elles sont l’œuvre de talents anonymes et montrent toutes les nuances du pays.

La culture vit et bat dans le cœur du Chili, elle se développe et se transforme constamment. Vous êtes invités à venir la découvrir.

L’inspiration naît au bout du monde. Là où les poètes et antipoètes créent des réalités et visions aussi diverses que leurs propres représentants.

Notre pays a vu naître des lauréats de prix Nobel, ces créateurs donnent leur vision de la vie et du monde au travers d’œuvres dont l’encre transcrit leurs émotions profondes.

Les vagues suicidaires de l’Océan Pacifique qui s’écrasent sur les rochers à Isla Negra ont inspiré Pablo Neruda. Ses œuvres d’amour passionnés et hermétiquement sombres l’ont consacré comme étant le poète dont les versets sont les plus reproduits dans le monde. Par ailleurs, les paysages de Vicuña, dans la vallée de l’Elqui, ont marqué la vie et l’œuvre du premier prix Nobel de littérature latino-américaine, Gabriela Mistral.

Des génies contemporains inspirent les générations actuelles. A partir d’une vision ironique et iconoclaste d’un monde troublé, Nicanor Parra a créé l’antipoésie. Son style a marqué une étape importante dans la littérature nationale.

Les romans d’Isabel Allende prennent vie au travers de productions hollywoodiennes. Et Alejandro Jodorowsky devient un maître spirituel qui repousse les limites de l’imagination.

Les mots résistent à l’épreuve du temps, ils transforment le Chili en un pays de poètes.

Turismo Atiende

Appelez-nous et nous répondrons à vos questions.

Nous sommes ici pour vous aider ! Les heures d’ouverture de la ligne téléphonique et du chat WhatsApp sont du lundi au vendredi, entre 9h00 et 18h00, et le samedi de 10h00 à 15h00. Si vous préférez, vous pouvez également écrire à notre courrier électronique qui est actif 24 heures sur 24 et nous répondons pendant les mêmes heures que le service téléphonique.



Contactez-nous