Le tourisme sert turismoatiende@sernatur.cl
 +56 2 27318337    +56 9 9458 0453
“Los 33” : Revivez le sauvetage de la Mine de San José

“Los 33” : Revivez le sauvetage de la Mine de San José

Par: Gabriela Salina - 24 novembre, 2021

Banderas mina San José

La mine de San José se situe à 30 kilomètres de la ville de Caldera, dans la région d’Atacama. C’est aujourd’hui un lieu mondialement connu car y ont survécu pendant 2 mois emprisonnés sous terre à plus de 700m de profondeur 33 mineurs, sans eau, presque sans nourriture et avec très peu d’oxygène.

Revivre cet exploit est aujourd’hui possible grâce au « Circuito Los 33 », un circuit parcourant la « ruta del desierto », en plein désert d’Atacama, jusqu’ à la mine de San José.

Le 5 août 2010 est une date inoubliable pour le Chili et les 33 hommes qui allaient alors jouer leur vie sous terre.

Ce fut le commencement d’une épopée qui durera 69 jours ; plus de deux mois durant lesquels le monde entier aura les yeux rivés sur la Région d’Atacama et l’éboulement de la mine de San José, laissant emprisonnés sous terre 33 mineurs pratiquement sans aucune chance de survie.

Sans la moindre communication avec l’extérieur, on a d’abord pensé qu’il n’y aurait pas de survivant après l’éboulement. Cependant, les familles des victimes précipitées sur les lieux du drame exigèrent de continuer les recherches, refusant ainsi d’abandonner tout espoir. Ce lieu sera plus tard connu sous le nom de « Campamento Esperanza », le Campement de l’Espoir.

17 jours après l’éboulement, le lieu où se trouvaient les mineurs a pu être identifié. La sonde de recherche remonta à la surface accompagnée d’un petit papier avec les mots écrits en rouge : « Nous allons bien, dans le refuge, les 33 ». Comment oublier ce moment ? Des millions de personnes dans le monde entier commençaient alors à reprendre espoir.

Cet événement fut l’élément déclencheur qui a permis de ne pas baisser les bras et de redoubler d’efforts pour tenter de sauver les hommes coincés sous terre. Les mineurs étaient particulièrement affaiblis et le temps était désormais compté. Une opération de sauvetage était nécessaire le plus rapidement possible.

Ruta mina San José

Le sauvetage : Opération « San Lorenzo »

San Lorenzo (Saint Laurent en français) est le saint patron des mineurs au Chili. C’est auprès de lui que les mineurs chiliens prient pour rentrer sain et sauf dans leurs familles après leur journée à la mine. L’activité minière a une place fondamentale dans l’histoire du Chili, un pays qui possède plus de 30% des réserves mondiales de cuivre et dans lequel sont exploitées de nombreuses autres ressources minérales.

C’est en honneur à ce saint patron que l’Opération San Lorenzo fut ainsi appelée, permettant l’incroyable exploit d’envoyer de l’oxygène, de la nourriture, des vêtements et de l’électricité à travers la roche, ainsi qu’aux 33 hommes de pouvoir communiquer avec leurs familles.

Au bout de 69 jours passés sous terre, les mineurs purent enfin sortir grâce à une capsule spécialement conçue pour l’occasion, connue sous le nom de « Capsule Phénix ».

Cruz mina San José

La Mine de San José – « Circuito Los 33 »

La Mine de San José fut définitivement fermée à la suite du sauvetage des mineurs, mais il existe aujourd’hui un centre touristique qui retrace l’histoire de ce drame, permettant ainsi aux visiteurs de mieux comprendre la chronologie de l’accident et ses enjeux : comment furent utilisées les sondes de recherche, comment étaient planifiées les opérations de sauvetages etc.

L’un des 33 mineurs a aujourd’hui la charge de l’accompagnement des visiteurs. L’occasion pour lui de témoigner de son vécu et de ce qu’il a ressenti lors de l’accident.

Lors de la visite du centre, vous trouverez une salle avec des photos et un documentaire qui démontrent l’incroyable travail réalisé pour parvenir à faire remonter à la surface les 33 mineurs en vie.

Vous pourrez revivre l’histoire des « 33 » qui ont ému le monde entier et dont se sont inspirés deux films. Vous aurez aussi l’occasion de découvrir les incroyables paysages de la région d’Atacama en parcourant la « ruta del desierto », les multiples sentiers aux alentours et les magnifiques dunes de la région.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le:


Les articles qui peuvent vous intéresser