Le tourisme sert turismoatiende@sernatur.cl
 +56 2 27318337    +56 9 9458 0453
La Jungle Valdivienne (Selva Valdiviana): la forêt tropicale du bout du monde

La Jungle Valdivienne (Selva Valdiviana): la forêt tropicale du bout du monde

Par: Gabriela Salina - 6 janvier, 2022

huilo-huilo

Tandis que certaines des forêts pluvieuses tempérées les plus célèbres se trouvent en Alaska, en Nouvelle-Zélande ou en Europe du Nord. La forêt pluvieuse la plus méridionale de ce type se trouve au Chili et s’appelle Selva Valdiviana (Jungle Valdivienne). Cette éco-région se trouve au sud-ouest du Chili et se caractérise par un climat fortement pluvieux et des forêts à feuilles persistantes qui abritent une faune et une flore uniques, telles que les anciens araucarias et mélèzes. 

La jungle valdivienne est un refuge de biodiversité qui a été isolé pendant des millions d’années, étant aujourd’hui le moyen le plus proche de voir comment vivaient les dinosaures. La principale différence entre les jungles tropicales et la forêt pluvieuse chilienne est que cette dernière se développe dans des climats froids aux hivers rigoureux, ce qui en fait un patrimoine naturel de classe mondiale. 

Si vous voulez être témoin de ce paysage magnifique, voici quelques destinations que vous pouvez visiter pour profiter de la forêt pluvieuse du bout du monde. 

Jungle Valdivienne

  • Valdivia : La jungle valdivienne reçoit son nom en honneur de la ville de Valdivia dans le sud du Chili. En plus de l’excellente bière que vous pouvez goûter dans les différentes brasseries de la région, Valdivia est un endroit idéal pour vivre l’aventure à travers des itinéraires de randonnée, des pistes cyclables et des paysages incroyables avec vue sur les forêts pluvieuses voisines. Entourée de rivières et de tourelles, c’est la plus vieille ville du monde sous ces latitudes australs.

 

  • Réserve biologique de Huilo Huilo : Ce projet d’écotourisme exclusif est mondialement célèbre pour ses magnifiques hébergements au milieu de la jungle valdivienne : une immense cabane dans les arbres et un hôtel qui ressemble à une montagne. Imprégnez-vous de la nature de Huilo Huilo tout en profitant de ses magnifiques cascades, de la plus longue tyrolienne d’Amérique du Sud ou du ski 365 jours par an. Si vous avez de la chance, vous pourrez voir un pudu, le plus petit cerf du monde.

 

  • Parc national de Villarrica : après toute l’adrénaline que vous pouvez ressentir en plein air, vous détendrez dans l’un des plus grands complexes de piscines naturelles au monde semble être la meilleure façon de terminer la journée. Un labyrinthe rouge au milieu d’une forêt pluvieuse humide mène aux 17 piscines aux Thermes Géométriques (Termas Geométricas). Ces sources chaudes sont situées dans le parc national de Villarica, à 380 km2 de jungle valdivienne au bout du monde. Idéal pour les amoureux de la nature !

 

  • Île Mocha  : Isolée du continent, l’île Mocha est extraordinaire non seulement pour la beauté de ses paysages mêlant plages et forêts pluvieuses, mais aussi pour les légendes qui l’entourent. Certaines histoires disent que Herman Melville a basé son célèbre roman « Moby Dick » sur une baleine qui vivait près de cette île et la culture du peuple Mapuche considère cet endroit comme l’endroit où reposent les âmes des morts. Un climat imprévisible permet au visiteur de profiter de journées ensoleillées dans le nord de l’île tandis que de fortes pluies baignent l’autre moitié, renforçant la personnalité mystique de cette destination de 50 km2. De plus, grâce aux conduites de gaz naturel sur ses rives, vous pouvez « éclairer la mer » en mettant le feu au-dessus de l’océan.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le:


Les articles qui peuvent vous intéresser